Rolex Rankings Fiche de renseignements (mise à jour en septembre 2011)

Que sont les Rolex Rankings ?

Le premier classement mondial officiel des joueuses de golf professionnelles.

Quelles sont les organisations qui valident le classement mondial féminin Rolex Rankings ?

Le classement mondial féminin Rolex Rankings est sanctionné par neuf circuits du golf professionnel féminin : l'Australian Ladies Professional Golf (ALPG), le China Ladies Profession Golf Association Tour (CLPGA), la Korea Ladies Professional Golf Association (KLPGA), le Circuit européen féminin (LET), le Ladies European Tour Access Series (LETAS), la Ladies Professional Golf Association (LPGA), la Ladies Professional Golfers' Association of Japan (JLPGA), le Symetra Tour et la Taiwan Ladies Professional Golf Association (TLPGA), ainsi que la Ladies' Golf Union (LGU), qui organise le RICOH Women's British Open, et l'Association de golf des États-Unis (USGA), qui gère l'U.S. Open féminin.

Qui gère les Rolex Rankings ?

R2 Innovative Technologies (R2IT), une entreprise indépendante de développement de logiciels, basée à Wellington (Floride), a mis au point le logiciel pour les Rolex Rankings et en assure la maintenance. R2IT est une entreprise de développement de logiciels spécialisée dans le domaine du sport.

Quand les Rolex Rankings ont-ils vu le jour ?

Lors du World Congress of Women's Golf en Mai 2004, les leaders des cinq circuits majeurs de golf professionnel féminin ont convenu d'un concept de classement uniformisé pour le golf professionnel féminin. La LGU a ensuite rejoint les circuits. Les premiers Rolex Rankings ont été publiés le 21 février 2006.

Qui était classé #1 lorsque les Rolex Rankings ont été officiellement lancés ?

Annika Sorenstam.

Qui peut figurer au classement des Rolex Rankings ?

Toute golfeuse professionnelle ou amatrice ayant participé à un tournoi éligible peut apparaître dans le classement.

Quels sont les tournois pris en compte ?

Les tournois officiels des neuf circuits qui sont partie prenante (ALPG, CLPGA, KLPGA, JLPGA, LET, LETAS, LPGA, Symetra Tour, TLPGA).

Comment les classements sont-ils déterminés ?

Les Rolex Rankings appliquent le système mondial de classement établi pour le golf masculin consistant à attribuer des points selon la difficulté du parcours, et évaluent également la performance d'une golfeuse sur une période de roulement de deux ans, en favorisant l'année en cours, et particulièrement le 13 semaines les plus récentes. A partir de la 14ème semaine, les points de classement pour les 91 semaines restantes des Rolex Rankings sont réduits de 1/91 toutes les semaines.

Comment les points sont-ils attribués ?

Les points sont attribués en fonction de la difficulté du parcours, sauf pour les cinq tournois majeurs dans le programme de la LPGA, qui attribuent des points selon un barème fixe quel que soit le tournoi. Une valeur minimale de 50 pour la difficulté du parcours est attribuée pour les circuits suivants : ALPG, JLPGA, KLPGA, LET et LPGA. Ce n'est en revanche pas le cas pour le CLPGA, le LETAS, le Symetra Tour et pour la TLPGA. Le nombre de points attribué à chaque golfeuse dépend de son classement final et de l'échelle des points alloués, qui varie en fonction du nombre de joueuses présentes sur le plateau et de leurs classements respectifs.

Le système des Rolex Rankings attribue des points aux golfeuses en s'appuyant sur un roulement de 104 semaines consécutives, avec une valeur plus importante accordée aux 13 semaines les plus récentes.

Une joueuse est ensuite classée en fonction de sa moyenne de points par tournoi. Cette moyenne s'obtient en divisant le nombre total de points de la joueuse par le nombre de tournois éligibles auxquels elle a participé durant cette période de 104 semaines consécutives, avec un minimum de 35 tournois.

Le niveau de difficulté du parcours se base-t-il sur les classements ?

Oui. La difficulté du parcours est déterminée selon le nombre de joueuses présentes sur le terrain et selon leurs classements mondiaux et nationaux (la dernière saison du LET's Order of Merit, LPGA's Official Money List, etc.).

EXEMPLE : pour un tournoi de LPGA, le niveau de difficulté du parcours est déterminé selon le nombre de joueuses présentes sur le terrain figurant dans le top-400 des Rolex Rankings ET selon le nombre de joueuses classées dans le top-30 de l'Official Money List. Des valeurs sont assignées à chaque joueuse selon son classement dans chaque catégorie. Pour déterminer la difficulté du parcours, ces valeurs seront ensuite additionnées. La difficulté du parcours détermine ainsi combien de joueuses figurent dans les Rolex Rankings et quelles valeurs de points leur sont attribuées pour le tournoi en question.

Quels sont les points des classements Home Tour ?

Les classements Home Tour se basent sur les classements des tournois de la saison précédente (LET's Order of Merit, LPGA's Official Money List, etc.). Ils représentent des valeurs pour les joueuses présentes sur le terrain classées dans le top-30 des tournois de l'Official Money List et de l'Order of Merit de l'année précédente. Les points Home Tour offrent un maximum de 75 points ou 75 % de la valeur des World Point (soit le nombre de points le plus faible).

Comment les World Event Ratings Points sont-ils déterminés ?

Les World Event Ratings Points sont obtenus en additionnant les points des classements mondiaux avec les points des classements nationaux.

Toutes les joueuses passant un cut gagnent-elles des points ?

Non. Le nombre de golfeuses recevant des points Rolex Rankings chaque semaine dépend de la difficulté du parcours et du nombre de World Event Ratings Points disponibles à chaque tournoi éligible.

Qu'en est-il d'une joueuse qui passe le cut lors d'un tournoi majeur ?

Toutes les golfeuses passant le cut lors d'un tournoi majeur gagnent des points Rolex Rankings.

Pour un finish, une joueuse remporte-t-elle l'entière valeur des points Rolex Rankings ?

Non. Si on arrive à une égalité de points à n'importe quel moment du parcours où des points sont attribués, cette égalité sera breakée de la même façon qu'à la fin d'un tournoi. Tous les points pour les joueuses arrivant à égalité à moment donné seront additionnés puis partagés afin d'obtenir le nombre de points gagnés par joueuse pour la semaine.

Quand peut-on dire qu'une joueuse a « participé » à un tournoi ?

Une golfeuse doit au moins jouer un coup lors d'un tournoi éligible pour s'attribuer le mérite d'avoir participé à ce tournoi éligible. Si cette joueuse est disqualifiée ou exclue à n'importe quel moment du tournoi, elle s'attribuera le mérite d'avoir participé au tournoi en question (mais ne gagnera pas de points Rolex Rankings).

À quoi servent les Rolex Rankings ?

Les Rolex Rankings permettent à chacun des circuits de déterminer les critères de qualification aux tournois concernés.

EXEMPLE : sur le circuit LPGA, le classement mondial Rolex Rankings fait partie des critères de qualification au HSBC Women's Champions, au Kraft Nabisco Championship, au Wegmans LPGA Championship, au Masters d'Évian, à l'Open britannique féminin RICOH et au Lorena Ochoa Invitational.

Si une joueuse figure déjà dans les Rolex Rankings mais ne participe à aucun tournoi éligible durant le cycle des 104 semaines, peut-elle être supprimée de la liste ?

Oui. Une golfeuse doit jouer au moins une fois pendant cette période de roulement de deux ans/104 semaines pour figurer dans les Rolex Rankings.

Comment une nouvelle joueuse peut-elle être classée ?

Toute golfeuse professionnelle ou amatrice ayant participé à un tournoi éligible peut figurer dans les Rolex Rankings.

Quelle est la régularité des mises à jour des classements ?

Les Rolex Rankings officiels seront diffusés tous les lundis, selon les tournois qui auront eu lieu la semaine précédente dans le monde. Ils seront publiés sur le site Internet de chaque Circuit et seront également consultables sur www.rolexrankings.com.


Télécharger un économiseur d’écran

Sélectionnez :